LES ARBORICULTEURS DE RIEDISHEIM
 

L'Association  

 

Lieux d'activités

 

ACTUALITÉS

 

Programme/Manifestations

 

Activités récentes

 

Nos projets

 

Faune et flore

Recensements de la biodiversité

Les abeilles sauvages ou solitaires

Le frelon asiatique

Les chauves-souris

Les haies sèches

Installez des nichoirs !

 

Articles thématiques

 

Trucs et astuces

 

Petites annonces

 

Le coin des gourmands

 

Distillation

 

Bibliographie

 

Liens utiles

 

FAQ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RECENSEMENT DE LA BIODIVERSITE DES

COLLINES DU FUCHSBERG

 

 

 

11-06-2021 : comme chaque année, avant la première fauche du verger, notre ami et éminent naturaliste Edmond Hérold en venu au Fuchsberg pour effectuer le traditionnel recensement des espèces animales et végétales qu'on peut y observer. A noter que les espèces notées sont celles qu'il a pu observer lors de son passage, c'est pourquoi ne figurent par exemple dans la liste que deux espèces d'oiseaux, alors que la gent ailée est très variée et nombreuse en règle générale !

Comme chaque année, il nous a également transmis un texte très poétique sur son passage :

 

À Riedisheim

Sur la colline du Fuchsberg

Ce 11 juin 2021

Un petit coin de paradis…

 

Retour au Fuchsberg où les arboriculteurs, en bon(s) père(s) de famille, bichonnent leur domaine.

Selon une habitude bien établie, le moment est venu d’aller y faire un état des lieux, entendez par là, d’en lister les espèces animales et végétales, floraisons notamment. Vu la saison, une fauche partielle du pré verger est programmée pour les jours à venir.

Après la longue période de temps perturbé que nous venons de vivre, le soleil est au rendez-vous et le printemps reprend la main. Si les arbres fruitiers semblent avoir souffert des sévères gelées tardives et autres intempéries, les herbacées quant à elles ont tiré bénéfice des généreuses ondées de ces dernières semaines. À un saut de puce du Solstice et de la Saint-Jean d’été, elles sont là, toutes pimpantes et opulentes, piaffant d’impatience de saluer ce jour faste, le plus long de l’année. Achillées, Marguerites, Knauties, Sauges et autres Compagnons fleurissent pour notre plus grand plaisir… Aussi et surtout pour celui du menu peuple de l’herbe qui, aussi discret que laborieux, s’active dans l’inextricable jungle des tiges et des chaumes. Afin de lui permettre de survivre aux cataclysmes que nos activités lui font subir, les coupes se feront ici par alternance, tant dans l’espace que dans le temps. Le repli en zone sécurisée est donc ainsi assuré.

En cours d’herborisation, j’ai croisé moult de ces petites bêtes, de couleurs, tailles, textures et formes les plus diverses… trottant, grimpant, sautant et volant tous azimuts.

Ce sont elles qui font tourner le monde. Elles fécondent les fleurs. Sans elles, nous n’aurions point de fruits et mourrions de faim. Par de complexes interactions, elles régulent mutuellement les effectifs de leurs populations.

Et pourquoi ne nous intéresserions-nous pas à elles ? De surcroît à pareille saison. De quoi meubler agréablement quelques paisibles journées de vacances, allongé à plat ventre dans l’herbe, au fond de son jardin ou à l’orée d’un bois.

Et si d’aventure, cela nous permettait de prendre conscience de la fragilité de toutes ces minuscules vies… Tels des enfants émerveillés devant tant de beauté, l’envie de vouloir les préserver montera inéluctablement en nous. Non point pour nous inscrire dans l’air du temps, tels ces décideurs qui à l’heure du scrutin, sans le moindre scrupule, se découvrent une vocation de grands protecteurs des Abeilles, eux qui, il y a peu de temps encore, ont accepté et avalisé l’usage de phytocides hautement toxiques pour ces dernières. Mais tout faire pour assurer leur avenir, aussi pour avoir le bonheur de réentendre chanter nos Grillons et, par les chaudes nuits d’été, de revoir scintiller sur les talus nos vers luisants, Lampyres et Lucioles, de leur identité entomologique.

Avant de vous souhaiter un heureux passage à la radieuse saison, je ne puis que vous inciter à aller faire un tour au verger conservatoire du Fuchsberg, à lier connaissance avec ses bienveillants arboriculteurs qui partageront volontiers avec vous leur expérience et leur savoir-faire. Ils gagnent à être connus et, de surcroît, vous permettront de prendre de la graine.

C’est par les relations que nous nouerons et par les graines que nous sèmerons les uns et les autres que drageonnera à nouveau la vie et que germera l’espoir.

 

Edmond Hérold

 

Vous trouverez en bas de page le lien vers la fiche descriptive des espèces animales et végétales recensées.

 

12-06-2020 : Avant la première fauche des foins (une fauche "douce", à la faux manuelle !), Edmond Hérold est revenu au verger du Fuchsberg pour un deuxième recensement de la biodiversité.

Il a bien voulu nous écrire un texte de présentation pour accompagner son relevé :

 

Au verger du Fuchsberg…

Avant la première fauche

 

Pour les raisons que nous savons, la matinale aux champs proposée conjointement par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, l’association Zone Verte de Riedisheim et celle des Arboriculteurs n’a pu avoir lieu ce printemps.

Pendant la période critique, les bénévoles des Arboriculteurs ont consciencieusement continué d’assurer en interne l’entretien du verger et de prodiguer leurs soins aux fruitiers qui y prospèrent.

Le suivi naturaliste s’est également poursuivi.

Le tout évidemment dans le strict respect des règles sanitaires imposées.

Un premier relevé flore faune du site a été réalisé le 28 mai.

Il nous paraissait judicieux d’en effectuer un nouveau avant la première coupe programmée dans le cadre d’une journée de travail de l’association.

Outre les espèces présentes observées lors de notre visite, et dont vous trouverez la liste en pièces jointes, il nous faut souligner la beauté et la plénitude des lieux. Dans notre campagne cultivée, le domaine du Fuchsberg est un vrai petit paradis. Tant pour celles et ceux qui s’y investissent, que pour les visiteurs de passage qui viennent y prendre de la graine, que pour leurs hôtes sauvages qui y trouvent refuge. 

Toujours aussi remarquable, le beau Mûrier de l’allée centrale qui porte tout autant de fruits, sinon plus encore, que lors de notre dernier passage. Fruits toujours aussi succulents au goût mielleux de figue et de raisin sec.

Saint-Jean en vue…

Déjà, le printemps cède la place à l’été.

Pour les oiseaux de nos campagnes, le temps des chants s’estompe.

D’ores et déjà, donnons-leur rendez-vous pour notre matinale aux champs de l’année prochaine, au Fuchsberg.

Bel été à toutes et à tous !

Edmond

  Cliquez sur les photos pour les agrandir !

 

Œillet arméria (velu)

Syrphe sur des fleurs de bryone

Nouaison de vigne

Cétoine grise (funeste)

Latrine de blaireau

Syrphe et coquelicots

Bryone

Sauterelle

 

Vous trouverez en bas de page le lien vers la fiche descriptive des espèces animales et végétales recensées.

 

 

28-05-2020 : En ce printemps 2020 vraiment particulier, notre ami et éminent naturaliste Edmond Hérold a réalisé un nouveau recensement de la flore et de la faune du verger du Fuchsberg qui donne une indication sur son évolution au fil des ans. En préambule, il nous a envoyé un commentaire très poétique et élogieux :

Certaines miraculeusement épargnées, d'autres grignotées et parfois même carrément menacées, nos chères collines portent de bien jolis noms :

Kaeferberg et Lerchenberg à Bruebach, Schneckenberg à Steinbrunn-le-Bas, Brunnenberg et Schoofberg à Rixheim, Sonnenberg et Fuchsberg à Riedisheim...

C'est cette dernière, au nom évocateur, que je vous propose de découvrir aujourd'hui.

L'association des arboriculteurs de Riedisheim y a installé son verger conservatoire.

Espace d'expérimentation dans l'art de faire pousser et de soigner les arbres fruitiers mais aussi refuge et havre de paix pour la flore et la faune sauvage de notre campagne cultivée.

Dans la petite fraîcheur du matin, porte grande ouverte sur le pré verger non encore fauché, riche de floraisons variées...

Herborisation agrémentée de roulades et de vocalises de Rossignols des broussailles alentour.

Agrémentée aussi de quelques mûres goûteuses grappillées aux branches de l'unique Mûrier blanc des lieux.

Fruits non seulement délicieux mais aux vertus multiples qui devraient nous inciter à planter cet arbre dans nos jardins.

Quand la page de la pandémie sera tournée et que les arboriculteurs rouvriront leurs portes, cela vaudra la peine de visiter leur domaine et d'y prendre de la graine.

En tout cas, bravo à celles et ceux qui y œuvrent afin de rendre le monde un peu meilleur !

 

Edmond

 

Vous trouverez en bas de page le lien vers la fiche descriptive des espèces animales et végétales recensées.

 

 

 

Edmond Hérold est un éminent naturaliste et ornithologue bien connu des Riedisheimois. Vous l'avez peut-être déjà croisé dans les collines, faisant un relevé de la faune et de la flore ou encore accompagnant un groupe LPO, un groupe scolaire ou d'autres associations, à qui il fait découvrir avec une passion très communicative toutes les richesses de nos collines. 

Il a la gentillesse d'effectuer régulièrement des relevés dans notre verger du Fuchsberg afin d'y constater les évolutions intervenues depuis que nous tendons vers une gestion plus respectueuse de la nature. Voici ce qu'il nous dit du relevé du 9 mai 2017 :

"Après la pluie, le soleil... Au propre et au figuré. Et, par les temps qui courent, il n'est peut-être pas vain de se le dire.

Josiane et Didier m'ont ouvert les portes du verger des arboriculteurs. Nous savions, depuis quelque temps déjà, qu'au Fuchsberg, à Riedisheim, une métamorphose était en cours. Charles, Gérard, Maurice, Pierre et quelques autres ont décidé de redonner ses chances à la vie sur le terrain de l'association.

Le pré a retrouvé ses fleurs, ses papillons, ses grillons et tout le menu peuple de l'herbe.

Et sur le sol nu, entre les rangées de la vigne, les belles des champs ont fait leur réapparition.

De-ci de-là, sur un tronc, vous verrez un nichoir pour les oiseaux. Il ne restera pas inoccupé.

Pour preuve, la scène de nourrissage d'une nichée de mésanges bleues à laquelle nous avons assisté au moment de repartir.

Ci-joint, pour vous, la liste bien incomplète des plantes et animaux que nous avons observés au Fuchsberg hier après-midi.

Chapeau à celles et ceux qui jardinent de la sorte !

Leur grande bienveillance sera toujours récompensée.

Edmond"

 

Relevés effectués :

                    7 mai 2017   

 

                    9 mai 2017   

 

                    4 juin 2018   

 

                   30 juin 2018   

 

                    4 juin 2019   

 

                   4 juillet 2019   

 

                       28 mai 2020   

 

                       12 juin 2020   

 

                       11 juin 2021